• Europa - Colonie de Frégate

  • Grande Glorieuse - Formation à Scaevola taccada et Suriana maritima sur le littoral ouest

  • Ile du Lys - Bras du lagon interne bordé de Pemphis acidula

  • Juan de Nova - Formation à Heliotropium foertherianum et Pisonia grandis sur la pointe est

  • Tromelin - Sable et gravier corallien sur le littoral sud-est

  • Europa - Formation à Ficus marmorata

  • Grande Glorieuse - Littoral nord

  • Ile du Lys - Karst et blocailles coralliennes sur le littoral nord

  • Juan de Nova - Sternes fuligineuses sur le littoral nord-est

  • Tromelin - Colonie de Fou à pied rouge sur Heliotropium foertherianum

Actualités : Octobre - Novembre - Décembre 2017

Préparation d'une mission à Tromelin (novembre 2017)

Lire la suite...

Mise à jour des données floristiques sur les îles Éparses

Lire la suite...

FICHES D’ITINÉRAIRE TECHNIQUE DE PRODUCTION D’ESPÈCES VÉGÉTALES INDIGÈNES DES ÎLES ÉPARSES 

I- Contexte et objectifs

Dans le cadre de ses missions de gestion des espaces naturels des îles Eparses, les Taaf s'appuient notamment sur l'expertise du CBNM dans le domaine de la conservation de la flore et des systèmes de végétation. Parmi les diverses actions menées par ce dernier, un programme d’étude visant à améliorer les connaissances sur la multiplication des espèces végétales indigènes des îles Éparses a vu le jour en 2009. Il s'inspire des mêmes types de travaux réalisés par l'équipe du CBNM à La Réunion et à Mayotte.

Ce programme, intitulé "Itinéraires Techniques de Production d'espèces végétales indigènes" (ITP), a pour objectif de définir pour chaque taxon indigène le(les) protocole(s) le(s) plus favorable(s) pour optimiser les opérations de récolte des semences et de production de plants (mise en germination des semences, repiquage des plantules et élevage des jeunes). Chaque protocole satisfaisant pour un taxon donné fait l'objet d'une fiche synthétique, intitulée "Fiche ITP". Cette fiche, destinée aux usagers de terrain (récolteurs, pépiniéristes...), est conçue pour évoluer en fonction de l'acquisition de nouvelles connaissances.

La capitalisation de ces connaissances est essentielle afin d'anticiper tout programme de conservation d'une espèce patrimoniale et/ou de gestion des milieux. En effet, maîtriser la multiplication d'espèces indigènes permet d'envisager la gestion de la flore sur les îles Éparses selon diverses modalités :

  • Gestion conservatoire : lorsqu'un taxon est jugé patrimonial sur un territoire donné (statut local de rareté jugé 'rare' à 'exceptionnel' et statut local de menace élevé), des actions de production de plants suivie de plantations in situ pourraient être réalisées en vue d’un renforcement des populations existantes
  • Gestion restauratoire : dans le cas des espaces perturbés ou semi/naturels au sein desquels la régénération spontanée en espèces indigènes ne semble pas satisfaisante ou suffisamment dynamique pour favoriser un retour à leur naturalité, des opérations de multiplication et de plantation d’espèces indigènes communes pourraient être menées afin de regarnir ces espaces et limiter le retour des espèces exotiques. C'est d'autant plus vrai dans le cas des zones brutalement mises à nues suite au retrait d'espèces exotiques envahissantes par le biais d'actions de lutte (consulter l'article "Programme de lutte contre le Choca et le Sisal sur Europa" pour en savoir plus)
  • Gestion paysagère : dans le cas d'opérations de plantation à vocation ornementale (telles que parfois pratiquées autour des zones de vie), il serait judicieux de substituer l'emploi d'espèces exotiques (qui pourraient à terme se naturaliser voire devenir envahissantes) par certaines espèces indigènes remarquables par leur qualité ornementale et leur caractère rustique

Quelle que soit la modalité d’usage de ces productions, il convient de noter que le gestionnaire devra scrupuleusement respecter l’origine géographique et génétique des espèces indigènes multipliées. Ainsi, les plants issus d’un taxon collecté sur un territoire donné devront impérativement être replantés sur ce même territoire.

 

II- méthodes : De la récolte in situ à la rédaction de fiches ITP

Phase de récolte in situ

Au cours des missions de terrain réalisées par le CBNM, avec l’accord préalable des Taaf, du matériel végétal (semence ou banque de sol) est récolté au gré des périodes de fructification des espèces indigènes.

Panorama Collecte LaisseMer BettyDUFOUR-GRANDE GLORIEUSE-20140124-JH1  collecte ochopp-GRANDE GLORIEUSE-20140222-JH1  ipovio-EUROPA-20150414-JH6   ipovio-EUROPA-20150414-JH8

 

Phase de semis ex situ

Ce matériel est ensuite placé en germination au sein de la serre du CBNM selon divers protocoles expérimentaux régis par 4 paramètres :

- le type de matériel mis en culture (fruit, graine, banque de sol ou bouture)

- l'éventuelle application d'un prétraitement (selon diverses modalités)

- le substrat de culture (utilisation de sable corallien, terre franche, tourbe, scorie, TKS1, en mélange selon diverses proportions ou pur)

- la position de la semence par rapport au substrat de culture (selon 3 modalités : recouvert de 3 fois son épaisseur, mi recouvert ou en surface)

Les protocoles testés sont généralement simples à appliquer et facilement transposables sur les îles Éparses dans le cas où des pépinières y seraient développées.

Chaque test de germination est maintenu au moins 1 an et les levées sont suivies une fois tous les quinze jours.

Protocoles JDN2013-20130402-JH1   Tests germination-20120315-JH04   Tests germination-20120315-JH06   distri-GRANDE GLORIEUSE-20150121-JH4   Protocole JDN2013 Banque de sol-20130424-JH6   nesop-JDN-20130417-BETDUF4

 

  vigmar-JDN-20130424-JH2  ochopp-GRANDE GLORIEUSE-20121205-JH1  corsub-GRANDE GLORIEUSE-20121213-THOGAL3   Cf trirep-TROMELIN-20131216-JH01    distri-GRANDE GLORIEUSE-20150107-JH3   lumrac-JUAN DE NOVA-20131008-JH02  Helfoe-TROMELIN-20131216-JH01   nesosp-JDN-20130604-BETDUF2

 

Phases de repiquages et d'élevage ex situ

Alors que la plupart des germinations obtenues sont détruites, quelques/unes sont conservées et font l’objet d’une phase de repiquage, puis d’élevage dans la pépinière du CBNM selon diverses conditions de culture. Ces plants sont suivis quelques années (état de vitalité, mesures de hauteur et de diamètre,) puis détruits avant la 1ère floraison afin d’éviter tout risque de naturalisation ou d’hybridation avec des espèces de La Réunion.

Tests germination-20120315-JH07  pisgra-JDN-20131119-JH04  scldac-20120315-JH01  ficmar-20120315-JH01  helfoe-TROMELIN-20140115-JH3  lumrac-JDN-20131119-JH01  guespe-20120315-JH02

 

PlantsIE pépinière 20150701 JH2  PlantsIE pépinière 20150701 JH1  PlantsIE pépinière 20150701 JH3   PlantsIE pépinière 20150701 JH5   PlantsIE pépinière 20150701 JH6   PlantsIE pépinière 20150701 JH8   PlantsIE pépinière 20150701 JH7

 

Analyse des données et rédaction de fiches ITP

Chacune des étapes précédentes fait l’objet de remplissages de bordereaux, qui sont ensuite saisis au sein de bases de données. Elles permettent de fournir les informations suivantes pour chaque espèce :

 

PHASE INFORMATIONS
Récolte Méthode de récolte ; périodes favorables à la récolte pour chaque territoire
Semis Conditions de semis ; taux de germination ; intervalle de temps entre le semis et la 1ère levée ; étalement de levée ; courbe de germination
Repiquage Stade et méthode de repiquage ; conditions de culture
Élevage Stade et méthode d'élevage ; délai de production ; taux de croissance en hauteur ; conditions de culture

 

Le choix des protocoles de germination retenus pour faire l'objet d'une fiche d'itinéraire technique de production s'est établi selon trois cas de figures :

a/ dans le cas où pour une espèce donnée, un unique protocole a permis d'obtenir des plantules, ce dernier a systématiquement été retenu

b/ dans le cas où pour une espèce donnée plusieurs protocoles ont permis d'obtenir des plantules et qu'un taux de germination a pu être calculé pour chacun d'entre eux, ces derniers ont été comparés deux à deux grâce à un test statistique (comparaison à la loi normale) de façon à déterminer si les deux itinéraires aboutissent à des taux de germination significativement différents ou non, permettant in fine de sélectionner le(s) itinéraire(s) technique(s) de germination le(s) plus satisfaisant(s) pour un taxon donné

c/ dans le cas où pour une espèce donnée plusieurs protocoles ont permis d'obtenir des plantules sans toutefois préciser le taux de germination (biais quand les semences n'ont pas été comptées initialement ou quand récolte d'une banque de sol), le protocole fournissant le plus grand nombre de germinations a été retenu.

Rédaction de fiches ITP et d'une notice méthodologique

Pour un taxon donné, chaque protocole retenu a fait l’objet d’une fiche d’itinéraire technique de production (fiche ITP). Cet outil synthétique (chaque fiche tient sur une page A4 recto/verso) récapitule les principaux résultats et les informations nécessaires à la récolte, à la germination, au repiquage et à l’élevage du taxon selon un protocole donné. En l’état actuel des connaissances acquises par le CBNM sur les taxons indigènes des îles Éparses, il convient de noter que les premières étapes (récolte et protocoles de germination) sont mieux maitrisées car plus expérimentées que celles liées au repiquage et à l’élevage qui nécessitent encore du temps de suivi. Ces fiches sont évolutives et devraient être complétées au fur et à mesure de l’acquisition de nouvelles données et connaissances.

Une notice méthodologique a été rédigée afin de guider les utilisateurs dans leur lecture des fiches ITP. Elle est disponible en téléchargement en cliquant ici :

FicheITP Helfoe-recto FicheITP Helfoe-verso     FicheITP Soptom-recto FicheITP Soptom-verso       Notice méthodo ITP PageGarde

 

III- Bilan & FICHES ITP

A ce jour 54 taxons indigènes des îles Éparses, répartis selon 30 familles botaniques, ont fait l'objet de tests de germination au sein de la pépinière du CBNM.

Au total, 137 évènements de récolte in situ ont eu lieu sur l'ensemble des îles (Europa, Juan de Nova, Les Glorieuses et Tromelin), ce qui a donné lieu à 278 tests de germination ex situ.

Pour télécharger le tableur Excel 'Bilan des récoltes, des tests de germination et des fiches ITP par taxon' (MAJ : novembre 2017), cliquer ici :


Sur la période 2009/2017, 60 protocoles de germination ont été mis au point par le CBNM et testés sur au moins 1 taxon.

Pour télécharger le tableur Excel 'Présentation des protocoles de germination testés sur la flore indigène des îles Éparses' (MAJ : novembre 2017), cliquer ici :


Suite à l'analyse des données de germination (59 tests jugés satisfaisants à ce jour) et à la compilation des données liées aux phases de récolte, de repiquage et d'élevage, 59 fiches d'Itinéraire Technique de Production ont été rédigées. Elles concernent 32 taxons indigènes des îles Éparses.

Nom scientifique
Famille PROTOCOLE DE GERMINATION RESULTATS FICHE ITP
Matériel Prétraitement Substrat Mode de culture Taux germination
Durée semis/1° levée (en jours)
Etalement levée (en jours)
N° fiche / version
 
Calophyllum inophyllum Calophyllaceae Graine - 2/3 sable corallien + 1/3 TKS1 Mi-recouvert 6,7% 210 0 47/2017.1
Capparis cartilaginea Capparaceae Graine - 2/3 sable corallien + 1/3 TKS1 Recouvert 68% 17 213 54/2016.2
Graine Trempage H2SO4 (97%) / 20 mn Sable corallien Recouvert 54,6% 17 213 55/2016.2
Graine Trempage H2SO4 (97%) / 20 mn 2/3 sable corallien + 1/3 TKS1 Recouvert 41,3% 17 213 56/2016.2
Cassytha filiformis Lauraceae Graine - Sable corallien Mi-recouvert 40% 108 36 57/2016.1
Graine - 2/3 sable corallien + 1/3 TKS1 Mi-recouvert 22,2% 80 104 58/2016.1
Colubrina asiatica Rhamnaceae Graine - 2/3 sable corallien + 1/3 TKS1 Mi-recouvert 46,9% 112 44 1/2015.1
Cordia subcordata Boraginaceae Graine - 2/3 sable corallien + 1/3 TKS1 Mi-recouvert 13,3% 239 119 2/2016.1
Cyperus ligularis Cyperaceae Graine - 2/3 sable corallien + 1/3 TKS1 Mi-recouvert 2,1% 34 232 42/2015.1
Disperis tripetaloides Orchidaceae Banque de sol - 2/3 sable corallien + 1/3 TKS1 Mi-recouvert Non calculé 299 0  49/2015.1
Dombeya greveana var. metameropsis Malvaceae Graine Trempage H2SO4 (97%) / 20 mn 2 terre franche + 1 tourbe + 1/2 sable + 1/2 scorie Recouvert 49,1% 9 51 3/2015.1
Enteropogon sechellensis Poaceae Graine - 2/3 sable corallien + 1/3 TKS1 Mi-recouvert 5,7% 19 233  41/2015.1
Euphorbia stenoclada Euphorbiaceae Graine - Sable corallien Mi-recouvert 7,1% 12 0 4/2016.1
Graine - 2/3 sable corallien + 1/3 TKS1 Mi-recouvert 14,3% 12 44 5/2016.1
Ficus grevei Moraceae Graine - 2/3 sable corallien + 1/3 TKS1 En surface 6,2% 35 10 6/2015.1
Fruit - 2/3 sable corallien + 1/3 TKS1 Mi-recouvert Non calculé 19 337  50/2015.2
Ficus marmorata Moraceae Graine - Sable corallien Mi-recouvert Non calculé 19 43 7/2016.1
Guettarda speciosa  Rubiaceae  Fruit Trempage Decis 2/3 sable corallien + 1/3 TKS1 Recouvert 9,3% 187 381  8/2016.1
Fruit Trempage Decis 2/3 sable corallien + 1/3 TKS1 En surface 8% 194 374  9/2016.1
Heliotropium foertherianum Boraginaceae Fruit - Sable corallien Recouvert 1,6% 180 189 10/2015.1
Fruit - Sable corallien En surface 1,7% 112 30 11/2015.1
Banque de sol - TKS1 En surface Non calculé 27 198 12/2015.1
Hibiscus tiliaceus Malvaceae Graine - 2/3 sable corallien + 1/3 TKS1  Mi-recouvert 12,9% 19 406  13/2016.1
Ipomoea violacea Convolvulaceae Graine Trempage H2O / 24 h /2/3 sable corallien + 1/3 TKS1 Recouvert 85,4% 16 43 52/2016.1
Graine - /2/3 sable corallien + 1/3 TKS1 Recouvert 90% 16 29 53/2016.1
Lumnitzera racemosa Combretaceae Banque de sol - TKS1 En surface Non calculé 12 42 14/2015.1
Nesogenes madagascariensis Orobanchaceae Banque de sol - 2 terre franche + 1 tourbe + 1/2 sable + 1/2 scorie En surface Non calculé 19 31  15/2015.2
Nesogenes prostrata Orobanchaceae Banque de sol - Sable corallien En surface Non calculé 19 233 43/2015.2
Banque de sol - 2/3 sable corallien + 1/3 TKS1 En surface Non calculé 19 233 44/2015.2
Ochrosia oppositifolia Apocynaceae Fruit - 2/3 sable corallien + 1/3 TKS1 Mi-recouvert 100% 328 0  16/2015.1
Fruit - 2/3 sable corallien + 1/3 TKS1 Mi-recouvert  41,7% 328 0  51/2015.1
Pisonia grandis Nyctaginaceae Fruit - 2/3 sable corallien + 1/3 TKS1 Mi-recouvert 8,8% 14 17 17/2016.2
Fruit - Sable corallien Mi-recouvert 2,8% 14 0 18/2016.2
Fruit - TKS1 Mi-recouvert 20% 14 35 59/2016.1
Banque de sol - 2 terre franche + 1 tourbe + 1/2 sable + 1/2 scorie En surface Non calculé 12 0 19/2016.1
Plumbago aphylla Plumbaginaceae Fruit - 2/3 sable corallien + 1/3 TKS1 Mi-recouvert Non calculé 56 0 20/2016.1
Portulaca mauritiensis var. aldabrensis Portulacaceae Graine - Sable corallien Mi-recouvert Non calculé 19 93 45/2015.1
Premna serrratifolia Lamiaceae Fruit - 2/3 sable corallien + 1/3 TKS1  Mi-recouvert 51,4% 57 108 46/2015.1
Psiadia altissima Asteraceae Graine - Sable corallien Mi-recouvert Non calculé 12 92 21/2016.1
Graine - 2/3 sable corallien + 1/3 TKS1 Mi-recouvert Non calculé 12 192 22/2016.1
Graine - Sable corallien En surface Non calculé 12 0 23/2016.1
Graine - 2/3 sable corallien + 1/3 TKS1 En surface Non calculé 12 92 24/2016.1
Scaevola taccada Goodeniaceae Fruit - 2/3 sable corallien + 1/3 TKS1 Mi-recouvert 67% 35 280 25/2015.1
Fruit - Sable corallien En surface 59,6% 35 190 26/2015.1
Fruit - Sable corallien Mi-recouvert 64,1% 35 117 27/2015.1
Sclerodactylon macrostachyum Poaceae Graine - Sable corallien Mi-recouvert Non calculé 12 192 28/2016.1
Graine - 2/3 sable corallien + 1/3 TKS1 Mi-recouvert Non calculé 12 192 29/2016.1
Graine - Sable corallien En surface Non calculé 12 297 30/2016.1
Sophora tomentosa subsp. tomentosa Fabaceae Graine - Sable corallien Mi-recouvert 26,3% 210 174 48/2015.2
Suriana maritima Surianaceae Graine - 2 terre franche + 1 tourbe + 1/2 sable + 1/2 scorie Recouvert 10,5% 25 35 31/2016.1
Graine Trempage H2SO4 (97%) / 10 mn 2 terre franche + 1 tourbe + 1/2 sable + 1/2 scorie Recouvert 26% 11 59 32/2016.1
Graine - 2/3 sable corallien + 1/3 TKS1 Mi-recouvert 20,3% 35 135 33/2016.1
Graine - 2/3 sable corallien + 1/3 TKS1 En surface 24,1% 12 267 34/2016.1
Graine - Sable corallien En surface 20,6% 35 114 35/2016.1
Graine - Sable corallien Mi-recouvert 15,5% 12 232 36/2016.1
Thespesia populneoides Malvaceae Graine - 2/3 sable corallien + 1/3 TKS1 Recouvert 15% 19 260 37/2016.1
Triumfetta procumbens Malvaceae Graine - Sable corallien Mi-recouvert 11,5% 40 118 38/2015.2
Vigna marina Fabaceae Graine - 2/3 sable corallien + 1/3 TKS1 Mi-recouvert 49,1% 22 435 39/2015.1
Graine - 2/3 sable corallien + 1/3 TKS1 Recouvert 47,3% 8 449 40/2015.1

 

Pour télécharger le tableur Excel 'Présentation et évaluation des 273 tests de germination appliqués sur la flore indigène des îles Éparses sur la période 2009/2017' (MAJ : novembre 2017), cliquer ici :


 

IV- Perspectives

Parmi les 120 taxons indigènes des île Éparses, 54 (soit 45%) ont été récoltés et mis en germination et 32 (soit environ 27%) disposent d'au moins une fiche d'Itinéraire Technique de Production. Le travail reste donc important afin de maitriser la multiplication de l'ensemble de la flore indigène des îles Éparses. Néanmoins, ce programme dispose à présent d'une base méthodologique et d'outils (bordereaux de terrain et de suivi, bases de données, tableau d'analyses statistiques, modèle de fiche ITP) largement éprouvés et satisfaisants pour chaque étape du long processus menant de la récolte à la production de jeunes plants indigènes.

Ce programme ITP mené sur les îles Éparses, en plus d'apporter des connaissances supplémentaires aux travaux menés par le CBNM sur la flore indigène de La Réunion et de Mayotte, fournit des informations cruciales pour certaines espèces communes à d'autres territoires de l'Ouest de l'Océan Indien : Seychelles, Maurice, Rodrigue, Comores, Madagascar, Afrique australe... A ce titre, le CBNM vient de monter le projet DAUPI/ZOI avec divers gestionnaires aux Seychelles, à Maurice et à Rodrigue, visant à mutualiser les connaissances et les expériences relatives à la multiplication des plantes indigènes afin in fine de favoriser leur utilisation dans les aménagements.

 

V- collaborateurs

Entre l'étape de récolte et celle de la rédaction de la fiche ITP (compter au minimum 2 années) ce programme nécessite la participation de nombreux collaborateurs du CBM. Chacun apporte son savoir faire, acquis généralement de manière empirique, au cours d'opérations partois très techniques et délicates (effectuer une récolte appropriée, choisir les protocoles adéquats, maitriser les opérations de repiquage et d'élevage).

 Identité
Fonction
Coordination Récolte Semis & suivi
Repiquage & élevage
Analyses statistiques Rédaction fiche ITP
ANXIONNAZ Perle Volontaire en Service Civique   X X X    
BEAUREPAIRE Jérémy Médiateur   X        
BOULLET Vincent Dir. scientifique (2003/2008)   X        
CHAUVRAT Antoine Volontaire en Service Civique   X X    
DUFOUR Betty Stagiaire   X X   X  
DUMEAU Benoit Écovolontaire   X        
ELLAMA Bernard Pépinière       X    
FÉRARD Johnny Botaniste   X        
FONTAINE Christian Chargé de mission   X        
FOSSY Hervé Responsable serre     X X    
GALLIX Thomas Stagiaire   X X   X  
GIGORD Luc Directeur X X        
HIVERT Jean Responsable antenne Eparses X X X   X
LACOSTE Marie Chargé de mission   X        
MOELLON Cindy Stagiaire      X    X X
ROBERT Emmanuël Pépinière     X X    

 

Rédaction : Antoine CHAUVRAT & Jean HIVERT / Juin 2015 (MAJ : novembre 2017)