Le projet Best 2.0 "PRODVEGEUR" (PRODuction VEGétale sur EURopa)

 

 

 

    Europe  Best

Logo General CBNM 01    Logo Epa CBNM 01    logo taaf    logo fazsoi min    ElaguOI

PRODVEGEUR : UNE EXPÉRIENCE NOVATRICE

Genèse du projet

Entre 2004 et 2018, le CBN-CPIE Mascarin a mené plus de 30 missions de terrain (soit un total cumulé de pratiquement 900 jours_homme de terrain) sur les îles Éparses. Ces années d’inventaires, d’expérimentations, de suivis, de cartographies, d’analyses et de synthèses ont permis de capitaliser des connaissances essentielles à la gestion de la flore et des habitats de ces îles.

Dans le cas de l’île Europa, véritable sanctuaire de biodiversité, la connaissance de la flore s’est longtemps limitée à une succession d'observations botaniques succinctes suite à des séjours généralement brefs ou consécutives à l'examen du matériel végétal prélevé au cours d’autres missions. La connaissance de la flore d’Europa s’est réellement approfondie avec les missions d’inventaire du CBN-CPIE Mascarin et les programmes scientifiques mis en œuvre depuis 2007 sur l’île, ayant permis de mettre en exergue une ile hautement exceptionnelle de par la richesse et le remarquable état de conservation des communautés végétales qui la composent.

Pano GrandeMangrove EUROPA 20160704 JH4 Pano grande.sansouire Europa 20111120 BD03
Panorama Sentier Sud EUROPA 20111028 JH01  Pano euphorbaie EUROPA 20160703 JH3

 

Ces missions de terrain ont également mis en lumière diverses menaces, certaines héritées de l'exploitation passée et d'autres plus récentes, pesant sur les milieux naturels et les espèces indigènes d’Europa (invasion par des espèces exotiques envahissantes, prédation par les chèvres et les bernards l’hermite, perturbations liées aux activités humaines, incendies, etc.). De fait parmi les 55 taxons indigènes ou cryptogènes d’Europa, fondamentaux pour l’équilibre écologique général de l’île, une quinzaine sont considérés comme menacés d’extinction et présentent une dynamique préoccupante.

Traces Cabris EUROPA 20111026 JH3  Bernard.ermite Europa 20111026 BD02  Choca 9
Pano ChocaPop13 EUROPA 20131209 JH1  PanoChocaPop13 EUROPA 20150410 JH1

 

Afin de favoriser des actions de gestion de la flore et des habitats naturels, le CBN-CPIE Mascarin a mis en œuvre dès 2011 des travaux visant à améliorer la connaissance sur la multiplication et l’élevage des espèces indigènes des îles Éparses. Ce programme, intitulé "Itinéraires Techniques de Production d'espèces végétales indigènes" (ITP), permet de définir les itinéraires techniques les plus favorables à une production optimale de plants indigènes. Chaque protocole satisfaisant pour un taxon donné fait l'objet d'une fiche synthétique qui propose les principaux résultats du test de germination et détaille chaque étape de la production (récolte de semences, mise en germination et suivi des levées, repiquage des plantules et élevage des plants).

Des programmes opérationnels de lutte contre des espèces végétales exotiques envahissantes, le Choca et le Sisal (à partir de 2011) et la Fataque (à partir de 2016), sont actuellement en cours sur Europa grâce à un travail partenarial entre les TAAF, les FAZSOI et le CBN-CPIE Mascarin.

Lutte choca Pop3 2RPIMA EUROPA 20111123 JH02 Pano ChocaPop4 EUROPA 20140707 JH2 Pano Choca Pop4 EUROPA 20170615 JH1

 

AlexCorde EUROPA 20160520 JH01Portés par le plan de gestion Ramsar de l'île (2017-2021), les TAAF ont créé deux postes de « chargé de conservation île Europa », assurant la présence permanente du gestionnaire sur l’île depuis juin 2016. Sur le plan des ressources humaines, ces recrutements ont ouvert de nouvelles perspectives garantissant le suivi et la pérennité des opérations de gestion, en place ou en cours d’élaboration, mises en œuvre par les TAAF et leurs partenaires.

 

Lors de la mission de terrain effectuée en 2016 à Europa, le CBN-CPIE Mascarin et les TAAF avaient réfléchis conjointement à la faisabilité de procéder à des plantations d’espèces indigènes autour de la station TAAF, en alliant des objectifs de restauration écologique et/ou de sensibilisation à la flore et/ou de sauvegarde d’espèces indigènes patrimoniales. Ce travail d’expertise avait donné lieu à une liste argumentée de taxons indigènes ainsi qu’un plan de plantation.

Panorama Cocoteraie Mto EUROPA 20111026 JH03  Plan Plantation StationTAAF

Bien que le travail reste important pour maitriser la multiplication de l'ensemble de la flore indigène d’Europa, le socle de connaissances accumulées conjugué aux outils développés par le CBN-CPIE Mascarin et aux missions de gestionnaire du territoire des TAAF permettent aujourd’hui d'envisager concrètement la mise en œuvre de programmes de gestion conservatoire, restauratoire ou paysagère des milieux naturels et semi-naturels de l’île. Les secteurs anthropisés (abords du camp militaire et de la station TAAF par exemple) ainsi que les zones mises à nue suite aux actions de lutte contre les espèces exotiques envahissantes (Choca, Sisal, Fataque) pourraient constituer de très bons terrains expérimentaux.

A l’image de la pépinière de multiplication du Veloutier sur Tromelin, l’aménagement d’une unité de production végétale fonctionnelle est apparu comme une étape fondamentale pour la gestion conservatoire d’Europa, la plus vaste et la mieux préservée des îles Éparses.

 

Mise en place d’une unité de production végétale à visée conservatoire sur Europa : le projet "PRODVEGEUR"

Le projet "PRODVEGEUR" est mené à l’initiative du CBN-CPIE Mascarin suite à l’obtention d’une « petite subvention » attribuée par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature et financée par la Commission Européenne pour l’Environnement dans le cadre de l’appel à projet du programme 2017 BEST 2.0. Programmé du 28 mars 2018 au 31 janvier 2019, ce projet a été élaboré conjointement avec les TAAF afin de s’assurer que les actions proposées correspondaient bien aux besoins du gestionnaire.

L’objectif général du projet « PRODVEGEUR » est de procéder à l’installation in situ d’une unité de production végétale fonctionnelle, au sein d’un environnement favorable à une opération expérimentale de restauration écologique, tout en garantissant un transfert de compétence auprès des TAAF, le gestionnaire du territoire. L’ensemble de ces activités sur Europa se dérouleront autour de la station TAAF (ex station météorologique).

Pour cela, diverses opérations pilotées par le CBN-CPIE Mascarin ont été programmées :

Activité 1

Organisation de sessions de formation aux méthodes de multiplication et d’élevage des espèces végétales indigènes auprès des agents de conservation des TAAF au sein de l’unité de production du CBN-CPIE Mascarin à La Réunion.

20141117 TR42  20141117 TR26  20141117 TR25

 

Activité 2

Réalisation d’une mission sur Europa durant une période d’environ 45 jours (programmée entre août et octobre 2018) afin de développer deux activités :

Activité 2.1 : réflexion, préparation et installation in situ d’une unité de production de production végétale fonctionnelle, complète (depuis le semis jusqu’à l’élevage) et adaptée aux contraintes locales (prédation des semences et des plantules par les chèvres et les bernards-l’hermite, cyclones, etc.). Action réalisée conjointement par le chargé de mission « PRODVEGEUR » (Antoine CHAUVRAT) et un écovolontaire (Emmanuël CAJOT) du CBN-CPIE Mascarin avec l'appui de l’agent de conservation des TAAF (Maxime AMY) en place sur Europa lors de la mission.

Proposition amenagement ppinire  Plan ppinire1

 

Activité 2.2 : élimination des ligneux exotiques (Cocotier et Filao) plantés historiquement autour de la station TAAF. Action menée par deux élagueurs professionnels au titre de la société ELAGU’OI (Marc GRIZEAU et Damien CLOSSON) sous l’expertise du CBN-CPIE Mascarin et des TAAF.

Pano StationTAAF EUROPA 20160514 JH01  Panorama Camp mto EUROPA 20120328 JH01

 

Activité 3

Communication autour du projet et de l’action d’ELAGU’OI par le biais d’une page internet dédiée au projet "PRODVEGEUR" (présentation détaillée et illustrée du projet et de ses acteurs, permet de télécharger les diverses ressources bibliographiques liées au projet) et diffusions des actualités liées au projet via les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Youtube) du CBN-CPIE Mascarin.

Des actions de communication supplémentaires ont également été envisagées au gré du projet : échanges et suivi du projet par une classe partenaire (classe de 6ème B du collège de la Pointe des Chateaux, sous l'impulsion de Pascale BONTOUX-CHAPUIS, professeur de SVT) et réalisation d'un reportage vidéo consacré à la mission de terrain sur Europa.